Veille patrimoniale

Nous rendons accessibles, dans cette section, différents articles reliés à l’intervention patrimoniale qui ont été publiés récemment au Québec ou ailleurs. Il suffit de cliquer sur l’article pour obtenir plus de détails.

Le Devoir
Félix Rousseau
Photo: Jacques Nadeau
Le 2 novembre 2021
Quand le moderne devient patrimonial

L’année 2021 marque le cinquième anniversaire de l’implication d’Action patrimoine dans le dossier de la sauvegarde de l’église Saint-Gérard-Majella, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Ce lieu de culte érigé en 1962 constitue un exemple édifiant d’architecture moderne. Sur le territoire québécois, les premières manifestations de ce mouvement architectural apparaissent dans les années 1930, mais c’est surtout entre la fin des années 1950 et le milieu des années 1970 qu’il connaît son apogée dans toute la province. Le Québec se dote alors d’édifices remarquables, aux formes renouvelées, qui reflètent une société tournée vers la modernité.

ICI Radio-Canada.ca
Joane Bérubé
Photo : Allen Cormier
Le 1er novembre 2021
Rivière-à-Claude dit adieu à son église

Une page s’est tournée dimanche, à Rivière-à-Claude, avec la cérémonie de désacralisation de l’église du village. L’église de Saint-Évagre de Rivière-à-Claude, construite en 1927 et érigée canoniquement par Mgr Ross en 1934, n’est plus un bâtiment religieux. Après la dernière messe, l’évêque de Gaspé, Mgr Gaétan Proulx, a procédé, dimanche, à la désacralisation officielle du bâtiment vendu à un particulier. «On a retiré la pierre d’autel, il n’y a plus d’hosties dans le tabernacle, on a éteint les lampes du sanctuaire. On a fait une procession de sortie avec le cierge pascal qu’on a éteint à l’extérieur», a raconté Mgr Proulx.

La Presse
Jérôme Bacon St-Onge, Érik Kanapé, Marie-Hélène Rousseau
Photo : La Presse canadienne
Le 1er novembre 2021
Protection du caribou. Une espèce clé de l’identité innu

Le caribou est une espèce sacrée pour les Innus et bien d’autres Premières Nations. C’est cette espèce qui nous a maintenus en vie sur notre territoire pendant des millénaires. Le déclin du caribou forestier a des conséquences considérables sur notre culture et notre identité. Pour protéger l’espèce et favoriser son rétablissement, la Première Nation des Innus de Pessamit a investi des efforts substantiels, faisant notamment le sacrifice de ne plus prélever l’espèce au risque d’y perdre d’importants éléments de nos connaissances, de notre savoir-faire, de notre langue et de notre spiritualité associés à l’espèce. Or, bien que le caribou forestier figure au registre québécois des espèces menacées depuis 2005, aucune mesure efficace n’a été appliquée à ce jour par le gouvernement.

Le Journal de Québec
Catherine Ferland
Le 31 octobre 2021
7 faits intéressants (et parfois insolites) sur les cimetières-jardins de Québec

Les mœurs funéraires se sont beaucoup transformées depuis la Révolution tranquille. Nous sommes aujourd’hui bien loin des démonstrations spectaculaires du 19e siècle et d’une grande partie du 20e siècle, avec leurs longs convois où trottaient des chevaux noirs avec leurs panaches emplumés! Certains éléments hérités de cette époque demeurent bien visibles dans la trame urbaine : une balade dans les cimetières-jardins, avec leurs grands arbres et leurs monuments souvent extravagants, donne un aperçu du rapport à la mort des Québécois d’autrefois.

L’Étoile du Lac
Jean Tremblay
Le 31 octobre 2021
Le projet d’une passerelle autour du clocher de l’église à Saint-Prime tombe à l’eau

Les paroissiens ont sonné le glas sur le projet controversé de la construction d’une passerelle autour du clocher de l’église de Saint-Prime. Vendredi soir, 70% des personnes présentes à l’assemblée spéciale des marguillers se sont prononcées contre. Même si la rencontre se tenait un vendredi soir à 18h, 229 personnes se sont rendues à l’église de Saint-Prime pour y participer et pour exercer leur droit de vote. D’entrée de jeu, Daniel Carrier, président de l’assemblée de la Fabrique de Saint-Prime, a expliqué en détail le projet évalué à 2,2M$.

ICI Radio-Canada.ca
Isabelle Larose
Le 31 octobre 2021
Recharge de plage : le nouveau visage du site historique de La Grave

Environ 40 % des travaux de recharge de plage, visant à freiner l'érosion du site historique de La Grave, sont effectués. Sans surprise, les milliers de tonnes de gravier étendues sur la plage de Havre-Aubert viennent modifier l'allure du lieu hautement touristique. Depuis le début des travaux à la mi-septembre, ce sont 45 000 tonnes de graviers provenant de Terre-Neuve-et-Labrador qui ont été déchargées sur la plage de Havre-Aubert. À terme, un total de 75 000 tonnes de pierres viendront rehausser le niveau de la plage de 3 mètres, dans le but de freiner la force des vagues.

Pages

Actualités

Cette page est consacrée aux actualités dans le domaine du patrimoine et elle permet de connaître les dernières nouvelles en cette matière provenant de la MRC de Drummond et de la région.

Liens d'intérêt

Vous trouverez, dans cette page, une série de liens vers des sites web ayant pour sujet le patrimoine, que ce soit des associations, des regroupements, des organismes, des artisans, des écoles, des programmes de subvention, des événements, des attraits, etc.

Discussion

Vous pouvez accéder à la page Facebook MRC de Drummond qui permet notamment d’interagir et de poser des questions au sujet du patrimoine sous toutes ses formes. Vous pouvez également contacter par courriel Jocelyn Proulx, agent de développement culturel, pour vos questions en matière de patrimoine.

Note : La MRC de Drummond se réserve le droit de supprimer une intervention qu’elle juge inopportune, offensante ou inappropriée.