Veille patrimoniale

Nous rendons accessibles, dans cette section, différents articles reliés à l’intervention patrimoniale qui ont été publiés récemment au Québec ou ailleurs. Il suffit de cliquer sur l’article pour obtenir plus de détails.

Journal de Montréal
Ève Tremblay
Le 1er septembre 2021
La mort infâme d’un arbre de plus de 400 ans

Le Gros Bouleau était vieux, très vieux, tellement vieux que tout son centre était creux. On estimait qu’il devait avoir près de 400 ans, soit possiblement le plus vieux bouleau jaune de l’est de l’Amérique. Il y a encore une décennie et malgré son grand âge, il s’accrochait héroïquement à la vie. Il était bien enraciné au sol et arborait encore fièrement à son sommet une abondante chevelure verte.  Il dépassait la canopée du haut de ses 24 mètres et il fallait six personnes les bras tendus - à hauteur de poitrine - pour faire le tour de son tronc de 5,43 mètres, ce qui en faisait le plus gros bouleau jaune répertorié du Québec.

L’Écho de Maskinongé
Pier-Olivier Gagnon
Le 31 août 2021
Saint-Barnabé souhaite acquérir son église

Devant la baisse importante du nombre de fidèles aux célébrations et avec des coûts d’entretien de plus en plus élevés, les bâtiments religieux sont appelés à changer de main et de vocation. Après la vente des églises de Sainte-Angèle-de-Prémont, de Saint-Justin et de Saint-Paulin lors des dernières années, c’est maintenant au tour de celle de Saint-Barnabé de faire l’objet de discussions. La municipalité est intéressée à acheter l’église paroissiale pour en faire un complexe multifonctionnel. « On a besoin de salles communautaires et d’un lieu pour accueillir au moins 10 % de notre population en cas de sinistre majeur pour les 24 ou 48 premières heures. Il faut être capable de loger nos gens. À l’heure actuelle, nous ne sommes pas équipés pour répondre aux exigences gouvernementales. Il nous manque vraiment un édifice multifonctionnel », mentionne le maire, Michel Lemay.

ICI Radio-Canada.ca
Photo : Ville de Baie-Comeau
Le 31 aout 2021
Baie-Comeau installe deux œuvres d’art qui relatent l’histoire de la ville

Un don et un prêt permanent permettent à la Ville de Baie-Comeau de mettre la main sur deux œuvres qui montrent des personnages historiques importants. L'effigie du colonel Robert R. McCormick assistera maintenant aux conseils municipaux et le visage d’Alice Lane trônera dans la bibliothèque qui porte son nom. La murale intitulée The discovery of the Powerhouse Site illustre le moment où, en 1927, le colonel Robert R. McCormick et sa garde rapprochée ont décidé du site où allait être construite la centrale hydroélectrique Outardes-1.

RIMQ
Ville de Montréal
Le 31 août 2021
La Ville de Montréal rend hommage à Oscar Peterson en créant une place à son nom dans le cadre du projet de réaménagement de l'avenue McGill College

La Ville de Montréal rend hommage à l'artiste de renom Oscar Peterson, alors qu'une place portant son nom sera créée lors du réaménagement de l'avenue McGill College, au centre-ville de Montréal. La place Oscar-Peterson sera agrémentée d'une œuvre d'art publique figurative et d'installations suscitant des expériences sensorielles, contemplatives et immersives. Cette place sera localisée sur la portion centrale du tronçon de l'avenue McGill College, situé entre la rue Sainte-Catherine Ouest et le boulevard De Maisonneuve Ouest.

Info Dimanche
Mario Pelletier
Photo: René Marmen
Le 30 août 2021
Danny Keays attire l’attention avec ses souvenirs de pierres tombales à Rivière-du-Loup

«Jacquot, le tombeau oublié de Fraserville», c’est ainsi que Danny Keays, Louperivois d’origine, présente un document qui relate des souvenirs de son enfance dans lesquels il note la présence d’une pierre tombale portant l’inscription «Jacquot» et qui était située près du boisé longeant la partie plus récente de la rue Frontenac à Rivière-du-Loup. Aujourd’hui, sa recherche d’informations lui a donné un certain nombre de réponses, mais beaucoup reste encore à découvrir. La journaliste Johanne Fournier du médias Le Soleil a d’abord publié en février 2021 un texte racontant cette histoire qui au premier regard pouvait sembler un peu farfelue. Par la suite, M. Keays a trouvé davantage d’éléments prouvant son histoire, qu’il a d’abord partagé avec Mme Fournier (deuxième texte publié le 18 aout dernier) et également avec Info Dimanche, notamment des photos prises en 1967 montrant bien des pierres tombales à cet endroit. «J’ai jamais douté. J’avais juste 7 ans, mais les photos prouvent que j’avais raison», a mentionné Danny Keays qui habite Vancouver depuis 21 ans.

ICI Radio-Canada.ca
Julie Tremblay
Photo : Patrick Bergeron
Le 30 août 2021
Le premier paysage culturel patrimonial du Québec est désigné à Rivière-Ouelle

Si la beauté du Kamouraska est déjà reconnue par ceux qui peuvent l'admirer au quotidien ou lors d'un passage dans la région, elle l'est maintenant aussi en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Québec vient de désigner son tout premier paysage culturel patrimonial, et il se trouve à Rivière-Ouelle. C'est plus précisément un territoire de plus d'un million de mètres carrés qui bénéficie maintenant de cette désignation unique au Québec. Il comprend les Pointes aux Iroquois et aux Orignaux, ainsi que le littoral entre ces deux pointes, dont l'anse Mercier et le secteur est du camp Canawish.

Pages

Actualités

Cette page est consacrée aux actualités dans le domaine du patrimoine et elle permet de connaître les dernières nouvelles en cette matière provenant de la MRC de Drummond et de la région.

Liens d'intérêt

Vous trouverez, dans cette page, une série de liens vers des sites web ayant pour sujet le patrimoine, que ce soit des associations, des regroupements, des organismes, des artisans, des écoles, des programmes de subvention, des événements, des attraits, etc.

Discussion

Vous pouvez accéder à la page Facebook MRC de Drummond qui permet notamment d’interagir et de poser des questions au sujet du patrimoine sous toutes ses formes. Vous pouvez également contacter par courriel Jocelyn Proulx, agent de développement culturel, pour vos questions en matière de patrimoine.

Note : La MRC de Drummond se réserve le droit de supprimer une intervention qu’elle juge inopportune, offensante ou inappropriée.